Vlà le boulot

Linogravure dans les Vosges

Un brin d’illustration, un soupçon d’artisan et des heures à graver sans trop réfléchir.

C’est le cocktail graphique qui me motive. L’odeur de l’encre, et le toucher du bois de poirier patiné par l’encre sont mes petits plaisirs.

#Estampe
#Linoléum
#Gouge
#Gutemberg
#Vallotton
#Jean-Paul Marchal
#Atelier des Loges

Imagier du dimanche, french bricoleur graphique

Le murmure de l’encre typographique sous le rouleau encreur, le rugissement de la presse pendant l’impression… Autant de petits moments, de sons qui racontent l’histoire d’une estampe. La linogravure est mon principal moyen d’expression.

Tête de bois
Isabella, les yeux bleus
Mino, combattant du vivant
Previous
Next

Voilà la production de l’atelier de Cadet Roussel qui te tend les bras. Si tu cliques, tu as des explications, des vidéos et des anecdotes croustillantes !

BOUTIQUE

Retrouvez le porte-folio sur la
boutique Atelier-Atelier

Quand je serai grand je serai imagier à Épinal

Comme job d’étudiant, certains vendent des burgers…

Je faisais visiter l’Imagerie d’Épinal et ses techniques d’impression à des visiteurs tous les week-end.

Du coup j’ai vite tâté de la presse Gutemberg, du pochoir et plus tard, de la lithographie.

Alors forcément ma chemise sentait déjà un peu l’encre typo. C’est dans ce cadre que j’ai travaillé avec Jean-Paul Marchal, fameux graveur à Épinal dans son atelier du moulin. Respect.

Jean-Paul était le maître imagier de mon papa qui a officié à l’Atelier des Loges à Eloyes… Pas un hasard donc…

Outils pour la gravure

Taille d'épargne, gouges et autres épluches doigts dédiés à la linogravure

Même si la lithographie est très intéressante, je crois que j’aime le travail brut de la matière, creuser, dans le bois ou la plaque de linoléum. Le dessin ou le motif imaginé est modifié, réinventé par la gravure et l’outil.

Bien-sûr, ce n’est pas un long fleuve tranquille, entre la reproduction, la gravure du dessin dans la plaque de linogravure, l’encrage au rouleau et l’impression, c’est autant d’occasions de provoquer de petits accidents qui participeront au résultat final, à une image vivante. 

Technique de gravure en relief ou gravure en creux

La taille d’épargne consiste à enlever de la matière avec des ciseaux à bois et des gouges. Toutes les zones qui ont été creusées ne recevront pas d’encre et donc resteront blanches. Le bon vieux principe du tampon.

Avec des patates ça marche aussi !

Le choix des armes.

J’utilise principalement les outils Pfeil.

Des machines infernales pour transformer des feuilles de papier en images dignes d’être accrochées au mur !

Pour le tirage, j’utilise deux presses à imprimer : une presse typographique à épreuve et une presse taille douce.

J’aime le côté mécanique, les traces d’encre séchée, la patine du métal…

Hey Jud !

Presse typographique à épreuve

Previous
Next

Offerte par un imprimeur lyonnais, cette presse à épreuve est une vieille dame fidèle.

La plus ancienne est une presse à épreuve à hauteur typographique. Le confort : le système de pince qui permet un repérage simple du papier dans le cadre d’impressions. Du coup c’est la porte ouverte à l’impression en plusieurs couleurs.

Son seul souci viendrait de son format maximal qui est un peu limité a mon goût ! Mais pour tous les formats autour du A4, c’est de la bombe babe !

Une tite chartreuse

Presse type taille douce

Previous
Next

La dernière arrivée est une presse de chartreuse dans une logique plus taille douce.

J’ai été séduit par un : son prix ! Et du coup la possibilité en terme de taille d’impression puisque je peux imprimer un format linogravure de 60 x 120 cm ! Mazette !!!

Bon. Tout n’est pas rose. La gestion de la pression est plus coton, il faut du temps, des essais du tâtonnement… C’est l’aventure !

Tirage de linogravure limité et numéroté

Selon les cas et le mental du moment, certains tirages deviennent des éditions limitées !

Whouah… Dans les faits, cela signifie que je tire, j’imprime un nombre limité d’images. 

Ensuite, je détruits la matrice qui m’a permis d’imprimer l’estampe. Ça donne de la valeur à l’image puisque plus aucune ne pourrait être refaite.

Donc les images imprimées seront les seules dans tout le monde entier voir même dans le cosmos pour toute la vie !

E-magerie

La boutique en ligne Atelier-Atelier pour tes cadeaux gonflés d'amour !

Bon, je ne vous cache pas que vendre quelques tirages n’est pas une chose qui me choque !

C’est un peu de reconnaissance quand même et ça permet de subventionner le matériel : papier, encre, linoléum, bière et autres consommables !